SV

© January 2015 by SV. 

Les principes de la médecine tibétaine

Histoire

La médecine tibétaine repose sur un corpus de textes et de savoirs dont la compilation remonte aux 7ème et 8ème siècles. C'est à ce moment-là que les rois tibétains, conscients qu'une seule tradition ne pouvait pas contenir les multiples facettes d'une réalité humaine complexe, décident de la nécessité d'organiser des congrès invitants les plus grands médecins de plusieurs traditions (perse, népalaise, chinoise, indienne,...) afin d'enrichir la vision globale de la santé et de la maladie. Plusieurs corpus de textes de référence ont été compilés, ainsi qu'un système médical tibétain unique créés sur la base de ces congrès. Bien que les racines très anciennes soient en partie bön (culture tibétaine ancestrale pré-bouddhique), les autres traditions ont toutes apporté une partie de leur savoir dans l'élaboration de cet art de guérir. La synthèse et référence textuelle médicale traditionnelle de tout ce processus est le Gyud-shi, ("les quatre tantras"), livre sacré de médecine composé dans sa version actuelle au 11ème siècle par Yuthog Yonten Gonpo.

L'état naturel

Dans la tradition tibétaine, l'être humain est en bonne santé lorsqu'il retrouve son état naturel, c'est-à-dire une façon d'être qui lui fasse immédiatement sentir et suivre les règles universelles de ce qui permet son bonheur. Au quotidien cependant, cette intuition est généralement recouverte par toutes sortes d'autres préoccupations individuelles plus ou moins éloignées de ces règles. Cette situation amène, avec le temps, des émotions perturbatrices et un état de santé générale facilement déstabilisable.

Selon la médecine tibétaine, les différents troubles que nous pouvons expérimenter peuvent être classés en deux groupes : les maladies « chaudes », et les maladies « froides ». A l’origine, ces dérèglements froids ou chauds viennent du fait que nos trois composantes fondamentales, les trois « humeurs » (vent, bile et phlegme), sont en déséquilibre, créant ainsi les conditions pour des désordres de diverses intensité et complexité. 

En remettant de l'équilibre dans les trois aspects fondamentaux de notre être psycho-physique (les humeurs vent-bile-phlegme),  nous travaillons à favoriser et rétablir la santé, indissociable de la joie, du bonheur et de la clarté d'esprit.